2003

En remontant en camion de Dakhla dans le Sahara Occidental (3000 km), François à le temps de murir son projet, créer sa propre école de kitesurf . Etre libre d'enseigner avec sa philosophie, rendre la pratique simple, directe, en ayant toujours en tête l'objectif du résultat pour ses stagiaires.

Reste à trouver le point de chute idéal. Il découvre le potentiel de Noirmoutier et de Fromentine. En effet le plan d'eau présente de nombreux avantages, un thermique beaucoup plus fort que dans le Sud-ouest, une absence de vagues, un régime de marées qui découvre des bancs de sables avec peu d'eau, de grand espaces dégagés sans obstacles et la possibilité de naviguer avec des vents venants de toutes les orientations. La proximité de la métropole régionale de Nantes est un atout en terme de potentiel de futurs élèves.

Galerie 2003